Mr Nice Guy

le
Mr Nice Guy
De Jennifer Miller et Jason Feifer
Edition Cherche Midi
Sortie le 11/06/2020
Romance contemporaine 
480 pages 
Prix: E-book 13.99 Euros / broché 23 euros

Résumé éditeur

Chaque semaine ils passent une nuit ensemble, chaque semaine ils publient la critique de leurs ébats !

Lucas Callahan vient de décrocher un job de fact-cheker au magazine Empire. Un soir, tard dans un bar de Manhattan, il rencontre une magnifique brune qui le ramène chez elle. Lorsque sort le nouveau numéro d’Empire, il a la surprise de voir son aventure d’une nuit chroniquée par Carmen Kelly. C’est en effet elle, la magnifique brune, la chroniqueuse sexuelle du journal, qui dépeint leur nuit d’amour comme un fiasco absolu. Furieux et humilié, Lucas décide de répondre. Il écrit donc un texte assassin en ligne, qu’il signe « Mr Nice Guy ». Celui-ci devient vite viral. Les lecteurs en voulant davantage, la rédaction d’Empire a une idée folle : chaque semaine Carmen et Lucas devront se revoir et donner chacun un compte rendu de leur nuit. Tous les deux, avides de célébrité, vont ainsi se lancer dans une guerre sexuelle qui bientôt va les dépasser.

Ma note

Note : 5 sur 5.

Je remercie Babelio pour l’envoi de ce livre.

Aujourd’hui, je vous présente une romance aux plumes légères, avec l’envers du décor du milieu journalistique en plein New York. Rapidement, cet ouvrage a su m’emporter dans sa folle aventure .

J’ai donc découvert Lucas, un jeune homme qui débarque tout juste à New York pour y vivre son rêve, travailler chez « Empire », ce journal qui l‘a toujours fasciné.  Il est fraichement célibataire car son ex-fiancée vient tout juste de rompre après six ans de vie de couple. Il n’a connu qu’elle et s’est laissé porter par cette union qui convenait à tout le monde sauf peut-être à lui-même, mais ça je vous laisserai le découvrir. Lucas va avoir envie de connaître tout ce que la grande pomme peut lui apporter, notamment les coups d’un soir. Il va vite se rendre compte que c’est plus facile à dire qu’à faire. Un soir, il ose aborder une femme, Carmen et réussir son coup, non sans maladresse. Enfin ça! c’est ce qu’il pense.

Quelques temps plus tard parait un article qui relate cette fameuse nuit. Horreur, il se reconnait tout de suite. Il fait donc la liaison entre sa Carmen et celle qui travaille pour le même magazine que lui, dans la rubrique Sexo. Lucas ne la connait que de nom puisqu’elle ne vient jamais sur leur lieu de travail. 

On peut dire qu’elle ne relate pas la même soirée que ce que lui avait eu l’impression de vivre. Remonté par les critiques qu’elle a pu lui faire, il décide de lui répondre dans une lettre sous le nom dont Carmen l’a affublé, Mr Nice Guy.

Et c’est de là que tout commence.

Nous allons les suivre de rendez-vous en rendez-vous organisés par le rédacteur en chef d’Empire, qui y voit là une aubaine pour faire monter les chiffres du magazine. Leurs joutes verbales et écrites sont suivies par tout New York et une partie du pays.

Une des choses que j’ai appréciées dans ce roman est d’avoir eu le point de vue d’un jeune homme, peu expérimenté en matière de relation. Ça m’a en effet bien plu d’avoir le ressenti de Lucas qui croyait bien faire, surmontant la pression qu’il pouvait ressentir d’être qualifié de mauvais « coup », face à une Carmen plus âgée et plus expérimentée. Je trouve qu’on parle souvent de l’inverse avec des jeunes femmes qui découvrent tout grâce à son bad-boy ou encore son milliardaire mais là, nous avons des personnages très réels et contemporains. Au fond, qu’on soit un homme ou une femme nous avons tous plus ou moins les mêmes craintes vis-à-vis du regard que peuvent avoir nos partenaires.

Au début, Carmen m’est apparue comme une femme détestable, à toujours critiquer, ne se remettant pas en question et d’un égoïsme sans faille. Au fur et à mesure des pages, j’ai appris à mieux la connaitre et j’ai changé d’avis sur elle. Je l’ai comprise ainsi que ses blessures, ses fêlures et surtout son envie d’être reconnue comme journaliste.

J’ai trouvé que ce livre serait parfait pour inspirer une série, les rebondissements, la trame de fond, les personnages forment un super mélange pour vous captiver. Le fait qu’il soit écrit à quatre mains, de plus par un homme et une femme, a donné aux personnages masculins et féminins une légitimité dans leurs réactions. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, donnant de la consistance, de l’intensité ainsi que du réalisme aux faits.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré cette lecture. Le roman se lie très facilement, l’intrigue est prenante, bref je vous le recommande.

Pour vous le procurer, cliqué sur le lien

Amazon

Fnac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s